Guide pratique pour réussir votre investissement locatif en bord de mer

maison avec vue mer Marseille

Vous avez toujours rêvé de posséder une propriété en bord de mer, pour profiter du soleil, de la plage et de la vue imprenable sur l’océan ? Vous n’êtes pas le seul ! Les biens immobiliers situés sur le littoral sont très prisés par les investisseurs, car ils offrent de nombreux avantages : une forte demande locative saisonnière, une valeur qui ne cesse d’augmenter, et la possibilité d’en faire sa résidence secondaire. Mais comment réussir votre investissement locatif en bord de mer ? Quels sont les critères à prendre en compte pour choisir le bon emplacement, le bon bien et le bon dispositif fiscal ? Dans cet article, nous allons vous donner les clés pour tirer le meilleur parti de cette opportunité unique et rentable.

Le bon emplacement pour investir en bord de mer

La première étape pour réussir votre investissement locatif en bord de mer est de choisir la localisation du bien. En effet, le choix de la région, du département et de la ville va influencer la rentabilité de votre projet, en fonction de la demande locative, du prix d’achat et de la fiscalité locale. Il existe de nombreuses régions attractives pour investir mais elles ne présentent pas toutes les mêmes caractéristiques ni les mêmes opportunités. Voici quelques exemples de régions à privilégier selon vos objectifs et votre budget :

  • La Côte d’Azur : cette région est très prisée des touristes et des retraités en raison de son climat méditerranéen, de ses paysages magnifiques et de sa qualité de vie. De Marseille à Nice, en passant par Cannes, Antibes ou Saint-Tropez, vous pouvez trouver des biens immobiliers prestigieux avec une vue imprenable sur la mer. Toutefois, gardez à l’esprit que la Côte d’Azur est l’une des régions les plus chères de France, avec un prix moyen au mètre carré de 4 500 euros. Un investissement conséquent est donc nécessaire, mais vous pourriez bénéficier d’une rentabilité élevée grâce à une demande locative soutenue toute l’année.
  • Le Languedoc-Roussillon : cette région offre un bon compromis entre le charme du Sud et un budget plus abordable. Le Languedoc-Roussillon bénéficie d’un climat doux et ensoleillé, d’une variété de paysages et d’un patrimoine culturel riche. Vous pouvez investir dans des stations balnéaires comme La Grande-Motte, Le Cap d’Agde ou Argelès-sur-Mer, qui attirent de nombreux vacanciers en été. Le prix moyen au mètre carré dans cette région est de 2 500 euros, ce qui rend les biens plus accessibles que sur la Côte d’Azur. 
  • La Bretagne : cette région séduit par son authenticité, sa nature préservée et sa gastronomie. La Bretagne possède un littoral exceptionnel, avec des plages de sable fin, des falaises escarpées et des îles paradisiaques. Vous pouvez investir dans des villes telles que Saint-Malo, Dinard ou Quiberon, qui offrent un cadre de vie agréable et une forte demande locative saisonnière. Le prix moyen au mètre carré dans cette région est de 2 000 euros, ce qui vous permet d’investir à un prix raisonnable.

Quel type de bien choisir pour votre investissement locatif ?

Une fois que vous avez choisi l’emplacement de votre investissement locatif en bord de mer, il est important de considérer le type de bien que vous allez acheter. Il existe deux grandes catégories en bord de mer : les appartements et les maisons, chacun ayant ses avantages et inconvénients.

  • Les appartements : généralement moins chers à l’achat que les maisons, ce qui facilite l’accès à la propriété. Ils sont également plus faciles à entretenir et à sécuriser, car les charges et les travaux sont partagés entre les copropriétaires. Les appartements sont très demandés par les vacanciers qui recherchent un logement pratique et fonctionnel, proche des commodités et des plages. Cependant, ils peuvent présenter des inconvénients tels que le manque d’espace, de luminosité et de calme, ainsi que des règles de copropriété restrictives qui peuvent limiter votre liberté et votre rentabilité. 
  • Les maisons : souvent plus coûteuses à l’achat que les appartements, elles nécessitent un budget plus important. Vous devrez par ailleurs assumer les frais et les travaux vous-même pour entretenir et sécuriser vos biens. Sachez que les maisons sont moins demandées par les vacanciers, qui préfèrent habituellement un logement plus central et plus accessible. Cependant, ce type de bien dispose de plus d’espace, de luminosité et de calme. De plus, les maisons offrent une plus grande liberté et une rentabilité potentielle plus élevée, car vous n’aurez pas à vous conformer aux règles de copropriété et pourrez louer votre bien comme bon vous semble, en meublé ou en saisonnier, sans avoir à demander l’autorisation à qui que ce soit. 

Si vous êtes séduit par l’idée d’investir dans une maison de vacances, ne manquez pas notre notre article complet sur le sujet ! Vous y découvrirez de précieux conseils pour réussir votre projet d’investissement locatif saisonnier et maximiser vos rendements.

Les dispositifs fiscaux pour optimiser votre  investissement locatif

La troisième étape pour réussir votre investissement locatif en bord de mer est de bénéficier des dispositifs fiscaux qui vous permettent d’optimiser votre rentabilité. En effet, en fonction du type de bien, de sa localisation et de sa durée de location, vous pouvez profiter d’une réduction ou d’une déduction d’impôt sur le revenu. Voici les deux principaux dispositifs fiscaux :

  • La loi Pinel : ce dispositif vous permet de bénéficier d’une réduction d’impôt si vous achetez un logement neuf ou en VEFA (Vente en l’État Futur d’Achèvement) dans une zone éligible (A, A bis ou B1) et que vous vous engagez à le louer non meublé  à un locataire respectant des plafonds de ressources, pendant 6, 9 ou 12 ans. Le taux de réduction d’impôt varie selon la durée de location et est plafonné à 300 000 euros et 5 500 euros par mètre carré. Depuis le 1er janvier 2023, le dispositif Pinel classique est progressivement remplacé par le Pinel +.
  • Le statut LMNP : ce statut vous permet de bénéficier d’une déduction d’impôt si vous achetez un logement meublé dans une résidence de services (tourisme, affaires, étudiants, seniors…) et que vous le louez à l’exploitant de la résidence, qui s’occupe de la gestion locative. En tant que propriétaire, vous pouvez déduire les charges liées à votre investissement de vos revenus fonciers, ce qui peut entraîner une réduction significative, voire une annulation, de votre imposition. Le statut LMNP est sans limite de durée, mais il est soumis à des conditions.

Vous l’avez compris, investir dans un bien immobilier en bord de mer peut vous offrir de nombreux avantages, tant financiers que personnels. Que ce soit pour faire de la location saisonnière ou pour y passer vos propres vacances, vous pouvez profiter d’un cadre de vie exceptionnel, d’une rentabilité attractive et d’une fiscalité avantageuse. Mais pour réussir votre investissement, il est essentiel de bien choisir la localisation du bien, le type de bien et le dispositif fiscal. Si vous cherchez une solution simple et efficace pour gérer la location de votre bien en ligne, Belvilla est là pour vous accompagner et donner vie à votre projet !

Pour aller plus loin, nous vous invitons à lire notre article de blog pour investir efficacement dans l’immobilier locatif saisonnier. Vous y trouverez de nombreux conseils et astuces pour optimiser votre investissement et augmenter vos revenus locatifs.

Confiez-nous votre maison de vacances

Belvilla vous apporte plus de 40 ans d'expérience en gestion immobilière et plus de 2000 partenaires de voyage pour optimiser vos revenus locatifs sans aucun souci à vous faire.

Calculez maintenant

Nous sommes là pour vous aider

icon message
0033 4654 30479
Fermé - accessible lundi à partir de 9am CET heures
icon email
location@belvilla.fr
Réponse sous 24 heures